Malicia Peps

Voici un livre pour les enfants des 9 ans: Malicia Peps, Concours à Canal sorcière

Ce livre a été écrit par Sibéal Pounder et illustré par Laura Ellen Anderson (traduction par Christelle Gourdeau)

En lisant le résumé, j’ai eu envie de le lire. Et je n’ai pas été déçue par l’humour de ce livre et sa fraîcheur.

Résumé:

Malicia Peps est une orpheline qui vit dans le monde D’En-Haut avec une vieille dame très méchante. Malicia se sent bien uniquement dans la cabane de jardin. Un jour, elle tombe nez à nez avec une Fée rigolote. Cette petite fée l’emmène à travers les canalisations pour rejoindre «Brilleville» où va se dérouler la guerre des sorcières.  Là-bas, elle apprend qu’elle doit y participer et que c’est à l’issue des épreuves que sera désignée la dirigeante de la ville.

Ce livre est construit sur la comparaison entre le monde des sorcières et le monde d’En-Haut. Les épreuves sont rigolotes et nous entraînent dans de folles aventures. Il est fait de rebondissements pour nous amener à un dénouement inattendu.

Cette série est composée de plusieurs tomes en français.

Malicia Peps

Malicia Peps

Le troisième tome devrait paraître bientôt.

«Petit extrait du tome 1»

Malicia Peps

J’ai bien aimé la manière dont est écrit le livre. On nous montre des sorcières d’une manière différente que dans les autres livres du même genre. On ne prend pas les lecteurs pour des imbéciles.

Un petit trait de rien du tout

J’ai trouvé sur le blog de nicolenipapier un article sur la ponctuation qui présentait ce livre:

un petit trait de rien du tout...

J’ai bien aimé l’idée et je suis allée voir si je trouvais des livres de la même collection, car cette année ce n’est pas moi qui vais parler de la ponctuation avec mes élèves, mais ma collègue.

J’ai trouvé ce livre:

un petit trait de rien du tout...

Qui est publié dans la même collection. Ce livre est construit de la manière suivante: c’est un petit trait qui s’ennuie et qui va essayer de pallier à cet ennui en recherchant des choses à faire. Il va petit à petit trouver des lettres qui ont envie de changer son, car ils trouvent que c’est banal. Alors le petit trait de rien du tout va se métamorphoser pour changer la prononciation des lettres.

C’est une histoire tendre et amusante qui est assez imagée pour que les enfants puissent comprendre à quoi servent les accents et comment ils se nomment.

Je trouve que c’est un chouette ouvrage pour aborder ce thème avec les enfants.

Chroniques d’une maman ordinaire

chroniques d'une maman ordinaire

Je ne sais pas si j’avais besoin d’être rassurée sur mon rôle de maman, mais ce livre fait du bien. Il permet de voir que je ne suis pas la seule à être parfois débordée ou injuste ou même abattue par mes têtes blondes…

 Ce livre est écrit par une auteure suisse, Abigail Seran, maman d’un garçon. Elle y raconte ses aventures de maman avec humour et un grand sens critique. Tout parent peut se reconnaître dans ces chroniques. Le langage est bien choisi et le livre est magnifiquement illustré par Jenay Loetcher.

Extrait P. 38 — Vocabulaire en langue étrangère  


Vous lui avez expliqué à quel point une langue étrangère était précieuse.

Vous lui avez parlé culture, échange, ouverture d’esprit. 
Vous avez pris votre plus bel accent, votre plus beau sourire.
Prêcher par l’exemple, méthode pédagogique de choix.

Vous lui avez vendu des séjours à l’étranger, de nouvelles rencontres, de nouveaux horizons!

Il était convaincu, avait hâte de cette nouvelle langue.
Avant même le début des cours, il savait dire bonjour, au revoir, merci et compter jusqu’à 10!

Vous avez cru que c’était gagné… Jusqu’au premier vocabulaire.

Il a pesté, il a boudé, il a dit que ça ne rentrerait jamais, décrété que ça ne servait à rien.

Vous avez d’abord tenté de négocier, essayé de lui rappeler son enthousiasme, puis l’avez menacé, brandi les pires représailles, la carrière saccagée, finalement puni dans un sursaut d’autorité parentale bafouée. 

Il a finalement appris sans garantie de résultats.

Vous êtes exténuée. 

Et vous trouvez que c’est injuste de devoir réapprendre un vocabulaire depuis longtemps oublié.

chroniques d'une maman ordinaire

p. 73

Extrait P. 108 

chroniques d'une maman ordinaire

Extrait p 110- 111

chroniques d'une maman ordinaire

Ces chroniques montrent que même si son enfant lui en fait baver un peu voire même souvent, qu’elle l’aime tendrement. Ce livre est facile à lire et très vite lu, car les anecdotes sont décrites dans un langage familier. Le titre pouvait prétendre à plus d’humour, mais l’amour qui y est décrit permet d’apprécier le livre dans son ensemble.

  

AÏE! PROUT! ATCHOUM !

À un certain âge, nos enfants nous posent énormément de questions, parfois embarrassantes! Pour répondre au mieux à ces sollicitations, j’ai besoin de documentation.

Rien ne vaut un livre pour faire comprendre certaines choses à mes filles. Donc, quand j’ai vu ce livre, j’ai tout de suite pensé qu’il me serait utile.

Cet ouvrage écrit par Delphine Godard, Nathalie Weil et Roland Garrigue traite de «tous les trucs plus ou moins étranges qui se passent dans ton corps…»

Il conçut de la même manière que les deux ouvrages présentés ici et , avec des doubles pages colorées avec des volets à soulever.

AÏE ! PROUT ! ATCHOUM !

Les explications sont claires et bien imagées.

Une aide formidable pour aborder les sujets suivants avec nos enfants:

les poux — doigts dans le nez — les caries — bâiller — les bleus — les pets — pipi — caca — les bosses –  les piqûres …

Ce livre est abordable avec des enfants du moment qu’ils se posent des questions. Izia va plus s’attarder sur les images et les volets à soulever, alors que Kali va lire les textes pour avoir une réponse plus scientifique.

AÏE ! PROUT ! ATCHOUM !

AÏE ! PROUT ! ATCHOUM !

YOUPI! OUPS ! BEURK !

Ce livre permet à nos enfants de comprendre ce qu’est une émotion, comment l’identifier et comment l’exprimer.

YOUPI ! OUPS ! BEURK !

Écrit par Muriel Zürcher et Stéphane Nicolet aux éditions Nathan. Ce livre contient des doubles pages qui parlent avec humour des émotions, sans pour autant vulgariser le sujet et prendre l’enfant pour un imbécile.

Il y a des volets à ouvrir pour répondre aux questions que les enfants pourraient se poser. Il décrit les émotions en consacrant une double page à:

la joie – le dégoût – la tristesse – la jalousie –  la peur – la fierté – la honte – la douleur – l’amour – la colère.

Il y a aussi des généralités pour définir les émotions, comment elles se manifestent dans notre corps?

Le livre donne aussi une réponse sous forme de questionnement sans pour autant imposer des vérités au lecteur.

Bref, ce livre est plus un point de départ à une discussion en famille des émotions qu’un documentaire.

YOUPI ! OUPS ! BEURK !

YOUPI ! OUPS ! BEURK !

YOUPI ! OUPS ! BEURK !

BISOUS A TABLE! MAMAAAN!

La couverture et le titre m’ont plu… Le tout est très coloré et le titre me surprend…

BISOUS A TABLE! MAMAAAN

Pour savoir de quoi il s’agit, il faut s’intéresser au long sous-titre. Ce livre de Delphine Godard, Nathalie Weil et Stéphane Nicolet s’adresse aux enfants qui se questionnent sur la famille, sur sa place d’enfant dans la société, sur ses racines et ses droits et devoirs.

Il est bien conçu, une question par double page. Les réponses sont données par des volets à soulever et par des bulles insérées dans les illustrations. Il y a de l’humour dans les illustrations et les réponses sont données avec les vrais termes sans prendre l’enfant pour un nul en vulgarisant à outrance les propos.

Au dos du livre, les auteurs recommandent l’ouvrage aux enfants à partir de 9 ans. Je dirai qu’il s’adresse aux enfants qui commencent à poser des questions et qui par ce fait-là, sont prêts à entendre une vraie réponse. Il est vrai que cela est plus simple de laisser traîner le livre sur une table et que l’enfant-lecteur le prenne quand il en ressent le besoin… Mais faut-il vraiment restreindre le public cible à ce point? Pour ma part, je pense que l’enfant qui a besoin de réponses peut entendre ce que l’adulte lui lit dans le livre. Il suffit d’un événement dans l’environnement de nos enfants pour susciter des questions qui peuvent être embarrassantes pour les parents, ce livre permet une discussion et une base d’une réflexion familiale peut-être.

Chez moi, Kali pose des fois des questions sur la famille. Mais c’est surtout Izia qui veut tout connaître des membres de notre famille (même assez loin, car elle pose des questions sur mes grands-parents ou arrières-grands-parents). Le livre était posé sur la table, car j’étais en train de le parcourir, et Kali était attirée par les illustrations dans un premier temps et aussi par les titres des chapitres. Elle m’a très vite demandé si elle pouvait me l’emprunter pour le lire.

Le système de volets est très attrayant et ludique. Le livre n’est pas moralisateur.

BISOUS A TABLE! MAMAAAN

BISOUS A TABLE! MAMAAAN

BISOUS A TABLE! MAMAAAN

Il contient un grand éventail de sujets:

Le mariage, le divorce, l’homoparentalité, l’éducation, est-ce que c’est mieux de vivre chez mon copain que chez moi, pourquoi mes parents me grondent-ils?

Et bien d’autres sujets.

Mlle Charlotte

J’avais évoqué cette série de livres ici, sans avoir vraiment développé l’article, car… Enfin, j’ai pu le lire avec mes élèves et ils sont fans de ce personnage un peu fêlé.

En effet, Mlle Charlotte est nouvelle maîtresse, elle remplace une maîtresse partie en congé maternité. Cette femme va révolutionner la vie de la classe en bouleversant l’organisation des journées… Elle va tout d’abord proposer à ces élèves de ne travailler que 2 heures environ de manière intense (français et maths) et ensuite des récréations. Durant celles-ci, les élèves peuvent soit amener des projets à faire en classe, ou faire des exposés, mais aussi se laisser transporter dans les histoires que la maîtresse invente.

Mlle Charlotte est un personnage drôle qui parle à un caillou et qui fait des expériences que personne n’oserait proposer en classe.

Mes élèves adorent le langage utilisé, il est à leur portée et plein d’humour. Ils adorent aussi les situations cocasses dans lesquelles les personnages se retrouvent. Ils ont le même attrait que Kali pour ce livre.

Donc, quand j’ai dit à Kali qu’il existait 7 livres dans la collection, elle m’a demandé de les acheter. Comme mes 22 têtes blondes ont formulé la même demande (et puis surtout, moi j’ai envie de connaître la suite de ses aventures, mais ça il ne faut pas le dire trop fort…) Je me suis procuré les 5 livres qu’ils manquaient pour avoir la collection complète.

Vous pouvez les trouver chez Amazon

L’auteure de cette série est Canadienne, Dominique Demers écrit des livres vraiment drôles. Les illustrations sont de Tony Ross.

Mlle Charlotte

Mlle Charlotte

Le dessin de Mlle Charlotte est fidèle à l’image de couverture.

Voici les titres de la collection:

Une bien curieuse factrice

Une drôle de ministre

Une fabuleuse femme de ménage

La meilleure entraîneuse de foot

Une gouvernante épatante

Exercices d’éveil pour petits chatons

Quand j’ai vu la couverture de ce livre, j’ai craqué…

Exercices d'éveil pour petits chatons

Je me suis demandé si le contenu pouvait m’être utile à l’école, mais aussi à la maison. Ni une ni deux, je commence ma lecture pendant que les filles font des maisons en «geomag» (un super allié pour une maman qui veut cultiver la créativité chez ses enfants et les rendre moins mamans dépendant). A découvrir ici!

Dès les premières pages, je me suis dite «Cool, voici peut-être une solution pour faire baisser le niveau sonore dans ma classe à majorité de garçons (16 sur 22 élèves)!

Je vais tester certains exercices en classe comme celui-ci:

Exercices d'éveil pour petits chatons

Exercices d'éveil pour petits chatons

Les illustrations sont belles et les textes s’adressent directement à l’enfant.

Il y a des jolies idées à exploiter à la maison aussi:

Exercices d'éveil pour petits chatons

Exercices d'éveil pour petits chatons

Certains exercices me rappellent un peu ceux de “Brain gym” que j’ai présentés ici et aussi les exercices de yoga pour enfant.

C’est un livre à tester avec les enfants, car il est écrit pour eux!

Ice Fred

En cherchant autre chose dans ma cave, je suis tombée sur cette bande dessinée. Je me suis rappelé à quel point elle avait fait rire certains de mes élèves de 4h.

Je l’ai parcourue et j’ai vraiment passé un très bon moment.

Ce sont les péripéties d’un manchot sur la banquise. Cet ouvrage nous montre certains aspects de la vie en société chez les manchots, mais le lecteur peut très s’y identifier. L’humour n’est pas perçu de manière identique chez l’adulte ou chez l’enfant, mais tout le monde passe un très bon moment.

Cette BD a été écrite par Sergio Salma (auteur belge) en 2004. Il n’y a malheureusement qu’un seul tome. C’est bien dommage, car les aventures de ce manchot valent le détour.

Ice Fred

Ice Fred

Ice Fred

Ice Fred

Je vais l’amener en classe et le proposer à mes élèves.

Vivre ensemble, c’est quoi?

J’avais acheté ce livre il y a quelques années, car j’avais une volée assez pénible. Des enfants avec lesquels il fallait faire beaucoup de discipline et aussi beaucoup remettre les règles de savoir-être et de savoir-vivre en avant. C’était difficile pour eux de cohabiter et de construire quelque chose en groupe.

Vivre ensemble c'est quoi?

Cet ouvrage conçut pour les enfants à partir de 7 ans, mais je ne l’avais pas utilisé tel quel. Il avait permis de mettre en place un questionnement, car il est construit en chapitre avec des onglets de couleur.

Vivre ensemble c'est quoi?

La première page du chapitre a une grande illustration avec la question écrite en grand. L’illustration est un peu caricaturale, mais illustre très bien la question posée par les enfants.

Vivre ensemble c'est quoi?

En tournant la page, une première réponse est donnée… Avec des contre-exemples pour permettre la discussion. Tout au long des pages, les auteurs répondent aux enfants en suscitant des autres questions et des discussions. Les dessins agrémentent les propositions de réponses.

Vivre ensemble c'est quoi?

Il y a toujours une double page en fin de chapitre qui résume par un texte suivi les questions énumérées dans les pages qui précèdent. La toute dernière page du chapitre explique à quoi cela sert de se poser la question.

Vivre ensemble c'est quoi?

Cet ouvrage aborde 6 thèmes pour vivre ensemble, il se fait l’avocat du diable pour faire réfléchir. Il énonce des vérités de manière simple et imagée.

Ce livre n’est vraiment pas à lire en classe comme ça, mais peut servir de base lors de discussions sur comment vivre ensemble et pourquoi vivre ensemble?

Si je me souviens bien, les enfants avaient compris certains faits évoqués par ce livre. Certes, l’ambiance de classe n’avait pas changé du jour au lendemain, mais avait permis de commencer un travail avec eux. Il aurait fallu continuer la discussion avec eux durant l’année suivante pour voir l’évolution de leur vision d’eux-mêmes et des autres. Malheureusement, ils ont été séparés en 5 H et les enfants qui avaient le plus gros manque de confiance et les plus gros problèmes pour collaborer et vivre avec les autres, n’ont pas pu construire quelque chose. En effet, en changeant de camarades, le problème s’est tassé un moment, mais a repris de plus belle après un temps de latence.

Vivre ensemble c’est quoi? Écrits par Oscar Brenifier et illustré par Frederic Bénéglia publié aux éditions Nathan dans la collection Philozenfants