thèmes

Faire bouger les enfants à l’école

Voici la deuxième édition de bouge pour tes billes (avril 2016), toute notre école commencera son grand défi: faire plus bouger les enfants dans les classes en dehors des récréations et des leçons de gym. Ce projet durera pendant 1 mois.

Le défi pour l’enseignante que je suis, c’est de trouver des moyens de bouger sans pour autant oublier le but de l’école, apprendre. L’an dernier, avec mes 1p-2p, ce projet m’avait permis d’inventer certains exercices de numérations liés à des mouvements précis. Mes élèves avaient fait la fusée, en utilisant le corps, pour travailler le compte à rebours. Ils avaient aussi symbolisé une graine qui pousse et qui grandit en une jolie fleur pour s’entraîner à compter. En écriture, nous avions marché sur le tracé de certaines lettres de l’alphabet. J’avais préparé deux dès avec des mouvements et les enfants pouvaient lancer le dé quand ils le désiraient et bouger selon le mouvement montré par ce dernier.

Cette année, mes élèves sont plus grands et le challenge est de taille: les faire bouger sans oublier ma planification. Et pas seulement, bouger pour bouger. Je vais leur proposer des moments de détente en bougeant pour le plaisir certes, mais aussi des mouvements qui les aident à apprendre. Ceci m’a conduite à me procurer le livre suivant:

Faire bouger les enfants à l'école.

J’avais déjà entendu parler de ces mouvements qui pouvaient aider les enfants à apprendre. Mais, à dire vrai, j’étais un peu sceptique. J’ai quand même lu ce livre, et j’en ai ressorti quelques petits exercices rigolos ou sympas pour mes chères têtes blondes. Je vais essayer de leur proposer ces exercices en collectif lors des changements d’activités et je verrais si les résultats sont aussi probants que ceux décrits dans le livre.

Je posterai certains mouvements après les avoir testé dans la classe.

Parallèlement, je vais leur préparer un dé avec des mouvements issus du jonglage. Ils pourront faire une pause «mouvement» quand ils en auront besoin. Pendant ce mois, nous ne ferons plus nos pauses «cerveau», mais nous les remplacerons par ces pauses particulières.

Les pauses «cerveau»: petit moment où les enfants ont besoin de souffler, car ils ont beaucoup travaillé et que je sens qu’ils sont irritables ou un peu fatigués. Dans une boîte j’ai mis des boules sur lesquelles j’ai inscrit des activités récréatives: pendu, saute-mouton (compter de 2 en 2 le plus loin possible en collectif avec élimination quand un enfant se trompe), devinette, retrouve le chiffre que j’ai dans la tête, retrouve la lettre que j’ai dans la tête, virelangue (répéter une phrase le plus vite possible sans se tromper), etc.

Merci maîtresse Ecline pour cette idée: http://www.maitresseecline.ch/brain-break-les-pauses-du-cerveau-a108876970

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*