un peu de musique

Le carnaval des animaux

Il y a des moments assez magiques, et l’écoute de cette œuvre en fait partie. Tout d’abord, j’aime beaucoup l’écouter et la travailler dans ma classe avec mes élèves. 

Je le prends pour un travail sur les émotions et sur les ressentis. Je ne fais pas écouter le narrateur dans un premier temps pour ne pas influencer les enfants. Nous prenons un bon moment pour échanger sur «comment on se sent quand on entend tel ou tel mouvements de l’œuvre». On fait des hypothèses par rapport au animaux représentés par la musique.

 

Puis après quelque temps, je reprends l’écoute de l’œuvre complète en incluant la narration. Pour ce travail, j’ai le choix entre deux narrateurs.

le carnaval des animaux

Claude Piéplu, dont voici un extrait:

l’ouverture

 

 

le carnaval des animaux

Elie Sémoun, dont voici les extraits:

iTunes: carnaval des animaux

En tant qu’adulte, je préfère la première version. La voix me parle plus et j’aime son phrasé et son intention dans le récit. Pour mes filles, le deuxième narrateur emporte leur suffrage. 

J’ai beaucoup hésité sur le compteur que j’allais utiliser en classe, car je trouve important que l’histoire leur parle. Je me suis ralliée à l’avis de mes filles et je n’ai pas eu tort. La magie a tout de suite opéré. 

En leur proposant cette œuvre, j’aimerai parler avec eux des instruments de musique et qu’ils puissent les reconnaître à l’oreille. En voyant la difficulté que certains de mes élèves éprouvent lors de l’imitation des instruments de musique, je me suis dit qu’il fallait leur montrer des images pour qu’ils puissent associer les noms au geste à utiliser pour faire un orchestre.

J’utilise un document pour les élèves trouvé sur le site saperlipopette. 

 

Mais pour certains enfants, c’est encore difficile surtout dans l’imitation des instruments, donc j’ai cherché et j’ai finalement trouvé la perle rare:

le carnaval des animaux

Un DVD d’un film animé du carnaval des animaux, compté par Smaïn. Ce film mélange image d’orchestre avec images animées des animaux qui illustrent le mouvement joué. L’animation est vraiment très plaisante et très instructive. Izia a adoré ce film. Smaïn y est vraiment très convaincant et il communique son plaisir de compter cette histoire. Les images d’orchestre sont vraiment vivantes et bien filmées.

la marche du lion

la volière

 

Pour ceux qui aiment rigoler, voici un petit bonus. (Dommage que l’on ne trouve pas toute l’œuvre de cette manière.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*