Un mauvais timing

S’il y a bien une chose qui m’agace, c’est de devoir prendre le téléphone pour parler au gens. Pour ceux qui me connaissent, ils vont peut-être trouver cela bizarre! Mais oui, je préfère avoir une discussion avec des gens en face de moi et voir leur gestuelle et leurs mimiques, plutôt que d’être accrochée à mon téléphone.

Il y a quand même des situations, où le téléphone s’impose. Comme par exemple aujourd’hui. Je devais reprendre contact avec plusieurs médecins ( qui sont dans un centre de santé, donc je peux passer par un seul secrétariat). Après les 1012 trucs que j’avais à faire d’urgent (ou pas), je me décide à prendre le téléphone et je compose le numéro.

Dans un premier temps, pas de sonnerie après avoir composé le numéro. Bon, je recompose le numéro et cette fois, ça sonne… Mais, au bout des 35 sonneries environ, je suis redirigée sur une voix off inconnue qui me dit que : »l’abonné ne peut pas répondre pour l’instant »… Bizarre vu le nombre d’assistantes médicales qui se trouvent au bureau, je vérifie le numéro. J’attends et je refais le numéro une 3 fois, et de nouveau aucunes sonneries… Je monte un peu les tours à l’intérieur, et oui seulement à l’intérieur, car j’ai mes filles qui débarquent. Grâce à la dictée du vocabulaire de Kali, je suis obligée de faire une pause dans ma quête d’interlocuteur téléphonique.

Une fois fini mon rôle de maman, je reprends le téléphone et tombe enfin sur une voix connue… Celle du répondeur qui me dit: « Nous répondons au téléphone du lundi au vendredi de 8h00 à midi et de 13h00 à 17h00….bla,bla,bla. » Je regarde ma montre… Il est 17h05!

Zut…

Voilà ce que cela m’inspire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*